#menu-mobile

Choisissez la chirurgie qui vous correspond

retour

Réduction mammaire

Définition

Lorsqu’une femme trouve ses «  seins trop gros », on parle d’hypertrophie mammaire.

En général, les « seins trop gros » sont également « trop lourds ». Ce poids important distend les tissus et la poitrine s’affaisse. On parle alors d’une hypertrophie mammaire associée à une ptose mammaire.

De même, on observe fréquemment une asymétrie mammaire associée à une hypertrophie mammaire. C’est à dire que les deux seins n’ont pas la même forme ou le même volume, les deux seins sont différents.

Ces caractéristiques entraînent bien souvent des douleurs au dos, une gêne dans leur vie quotidienne. La plupart des patientes parlent également de difficultés psychologiques dues au regard des autres, à l’impossibilité de revêtir certains vêtements ou à pratiquer certains sports.

L’hypertrophie mammaire peut être corrigée par une opération chirurgicale : la réduction mammaire pouvant être associée à une cure de ptose mammaire.

La patiente retrouvera ainsi une harmonie et un galbe naturels grâce à une poitrine réduite, remodelée et remontée.

Avant l'intervention

Deux rendez-vous sont conseillés avant l’intervention.

C’est ainsi l’occasion pour la patiente de formuler ses attentes, ses craintes et pour le chirurgien d’y répondre. C’est surtout le moyen d’instaurer une relation de confiance.

L’examen médical permettra ensuite au chirurgien d’adapter sa technique opératoire à la morphologie de la patiente. Il pourra ainsi précisément indiquer à la patiente la position de ses futures cicatrices.

Une fois la date d’intervention fixée, le chirurgien prescrira un bilan sanguin à la patiente qui devra s’en munir pour le rendez-vous avec l’anesthésiste au plus tard 48h avant l’intervention.

En fonction de l’âge et des antécédents de la patiente, un bilan mammographique sera prescrit.

L’hospitalisation se fait le jour même de l’intervention. La patiente devra être à jeun depuis la veille minuit.

 

Définition

Dans certains cas, la chirurgie peut être prise en charge par l’Assurance Maladie. Il faut pour cela que le poids de la réduction estimée en pré-opératoire soit supérieur à 300 grammes par sein.

Cette prise en charge par l’Assurance maladie permet également le remboursement des honoraires chirurgicaux par la mutuelle de la patiente. Selon le contrat de garantie, la mutuelle remboursera tout ou partie des honoraires du chirugien.

 

l'intervention

Le but de l’intervention chirurgicale est de réduire le volume des seins, de les remonter et de les rendre symétriques dans le cas où la patiente présente une asymétrie.

Le Dr. Paradol enlèvera l’excès de volume puis adaptera l’enveloppe de peau au nouveau volume et enfin remontera la poitrine.

Ainsi, pour retirer l’excédent de volume il pratiquera une ablation du tissus glandulaire et il pratiquera une exérèse de l’enveloppe cutanée afin de retirer l’excès de peau. Ces gestes entraînent la plupart du temps trois cicatrices :

sein1

Lorsque l’hypertrophie et la ptose mammaires sont modérées, il est possible de ne réaliser que deux cicatrices :

sein2

L’intervention dure en moyenne 2 à 3 heures. Le chirurgien réalise un pansement modelant à la fin de l’intervention.

La patiente est ensuite installée en salle de réveil pendant 1 à 2 heures. Elle est transférée dans sa chambre après la visite du chirurgien. L’hospitalisation dure généralement une à deux journées. C’est le chirurgien qui valide la sortie de la patiente le dernier jour d’hospitalisation.

Dans certains cas, la patiente peut rentrer chez elle le soir même de l’intervention.

 

Après l'intervention

Dès sa sortie de la clinique, la patiente doit porter un soutien-gorge de contention pendant un mois pour maintenir la poitrine en place jusqu’à la cicatrisation complète. Cela permet d’éviter l’élargissement des cicatrices.

Des soins de pansement sont recommandés pendant une dizaine de jours.

L’intervention est peu douloureuse. Un traitement antalgique simple est suffisant.

Une indisponibilité professionnelle doit être prévue. Elle est de dix à quinze jours en fonction du type de poste occupé.

La patiente ne doit porter aucune charge lourde durant au moins 1 mois.

Une activité sportive peut être reprise au bout de deux mois pour les sports ne sollicitant pas trop les muscles pectoraux. Pour les autres, il faut attendre 3 mois.

Point clés

  • 48 heures d’hospitalisation
  • Port des pansements pendant une dizaine de jours
  • Port d’un soutien-gorge de contention pendant 1 mois
  • Reprise d’un aspect plus naturel de la poitrine en 5 à 6 mois
  • Résultats définitifs à 1 an
  • Deux à trois semaines d’indisponibilité professionnelle
  • Un mois minimum sans port de charge (y compris panier de provisions)
  • Deux à trois mois sans activité sportive
   

Rétro-planning

• 2 à 3 mois avant la chirurgie

   - Prise de rendez-vous

   - 1ère consultation et élaboration du devis

•  1 mois avant la chirurgie

   -2° consultation

   - Consultation d'anesthésie et bilan pré-opératoire

• Chirurgie

   - J0 : hospitalisation et intervention

   - J2 : Retour à domicile

• Période Post-opératoire

   - J 15 - J21 : reprise du travail et contrôle post-opératoire

   - J 21 : massage des cicatrices

   - J 28 : arrêt du port du soutien-gorge de contention et reprise progressive du port de charge

   - A 2 mois : reprise du sport

• Surveillance

   - Entre 4 et 6 mois :

   - 2° visite de controle

   - La poitrine retrouve un aspect plus naturel

   - A 1 an : résultat définitif

• Suivi

   - Contrôle annuel

Résultat

Le premier mois, les seins sont fermes et tendus en raison de l’œdème post-opératoire. La poitrine va ensuite s’assouplir et prendre un aspect plus naturel en 5 ou 6 mois. Durant cette période, la patiente devra bien hydrater la peau de sa poitrine.

Pendant un an, les seins vont lentement prendre leur forme définitive ; ce n’est qu’au bout d’un an que le résultat est considéré comme stable.

La patiente devra masser ses cicatrices dès la troisième semaine afin qu’elles soient le plus discrètes possibles.

Les patientes décidant d’avoir recours à une réduction mammaire sont en général très satisfaites tant sur le plan psychologique que physique. Les bienfaits sont ressentis immédiatement.

photo

Définition

0

Définition

réduction mammaire

Définition

La réduction mammaire va permettre à la patiente qui trouve ses seins trop gros, de les faire réduire tout en gardant une poitrine harmonieuse avec un galbe naturel.

Définition

58

Définition

Définition

Définition

Définition

réduction mammaire

Définition

30