#menu-mobile

Choisissez la chirurgie qui vous correspond

retour

Reconstruction mammaire par prothèse

Définition

Certains cas de cancer du sein obligent malheureusement à une ablation du sein (mastectomie ou mammectomie). Fort heureusement, ce n’est pas une fatalité et la reconstruction du sein est possible.

Dans le cas où la qualité de la peau le permet, une reconstruction mammaire par prothèse est proposée.

En plaçant une prothèse au dessous du muscle pectoral (muscle sous la poitrine), on reconstitue le volume et les contours du sein. A cela, s’ajoute dans un deuxième temps opératoire la reconstruction de l’aréole et du mamelon (plaque aréolo-mamelonnaire). On obtient un résultat naturel, permettant ainsi à la patiente de se réapproprier son corps.

La reconstruction mammaire n’est pas obligatoire et reste une démarche et un cheminement personnels. Il s’agit de se reconstruire physiquement mais aussi moralement suite à une épreuve qui bien souvent a été difficile à vivre. C’est à chaque femme de décider de reconstruire ou de ne pas reconstruire son sein et à quel moment.

Avant l'intervention

Une à deux consultations sont nécessaires avant l’intervention.

C’est lors de ces rendez-vous que le chirurgien entend les besoins de sa patiente et que le choix de la technique est fait.

Il existe différents types de prothèses (formes ou textures). Grâce à un examen médical précis, le chirurgien conseillera à la patiente la prothèse la mieux adaptée à son souhait et à sa morphologie. Il déterminera également la technique opératoire nécessaire à la mise en place des prothèses.

Le chirurgien vérifiera l’imagerie médicale des deux seins et en prescrira une si la dernière est trop ancienne.

Lorsqu’une date d’intervention est fixée, un rendez-vous avec l’anesthésiste est programmé, au plus tard 48 heures avant l’intervention. Le chirurgien prescrira un bilan sanguin et si besoin, un bilan radiologique (mammographie et/ou échographie mammaires).

Le tabac peut retarder la cicatrisation avec un risque que la cicatrice soit moins belle. L’arrêt du tabac est donc recommandé au moins deux à trois mois avant l’intervention.

Définition

La reconstruction du sein opéré est prise en charge par l’assurance maladie.

l'intervention

C’est un acte chirurgical pratiqué sous anesthésie générale.

Dans certains cas, l’opération peut être pratiquée dans le même temps opératoire que la mastectomie. Il s’agit alors d’une reconstruction mammaire immédiate.

Lorsque la patiente ne le souhaite pas ou lorsque la reconstruction mammaire immédiate n’est pas possible, on la pratique dans un deuxième temps, à distance des traitements complémentaires du type chimiothérapie ou radiothérapie. On parle alors de reconstruction mammaire secondaire. Dans ce cas, le Dr. Paradol utilise la cicatrice de la mastectomie comme voie d’abord pour reconstruire le sein.

Dans la plupart des cas, la prothèse est placée sous le muscle pectoral et le sillon sous-mammaire est recréé par des points de fixation en profondeur.

L’intervention dure en moyenne de 1 heure à 1h30. Un pansement modelant est réalisé à l’issue de l’intervention.

La patiente est ensuite dirigée en salle de réveil. Après le passage du chirurgien, la patiente est transférée dans sa chambre. En général, l’hospitalisation dure 2 à 3 jours. Le chirurgien fait sa visite le matin et le soir. C’est lui qui valide la sortie de la patiente.

Après l'intervention

Dès sa sortie de la clinique, la patiente doit porter un soutien-gorge de contention pendant un mois pour maintenir les prothèses en place jusqu’à la cicatrisation complète. Cela permet d’éviter la migration des prothèses vers une mauvaise position.

La patiente ressent des douleurs assez présentes les premiers jours suivant l’opération. Elles sont bien prises en charge par de puissants antalgiques qui laissent place à des antalgique moins puissants au bout de quelques jours.

On constate fréquemment un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) pendant quelques jours. Une douleur ou une gêne peuvent être ressenties à l’élévation du bras.

Une indisponibilité professionnelle doit être prévue. Elle est de 2 à 3 semaines en fonction du type de poste occupé.

La patiente ne doit porter aucune charge lourde durant au moins 1 mois.

Une activité sportive peut être reprise en moyenne au bout de deux mois pour les sports ne sollicitant pas trop les muscles pectoraux.

Point clés

  • Une journée et une nuit d’hospitalisation
  • Cicatrisation en 10 à 15 jours
  • Port des pansements pendant 10 à 15 jours
  • Port d’un soutien-gorge de contention pendant 1 mois
  • Résultats définitifs au bout de 6 à 10 mois
  • Deux à trois semaines d’indisponibilité professionnelle
  • Un mois minimum sans port de charge
  • Deux mois sans activité sportive
 

Pour plus d'informations, veuillez consulter les fiches d'informations de la SOFCPRE

 

Rétro-planning

• 2 à 3 mois avant la chirurgie

   - Prise de rendez-vous

   - 1ère consultation et élaboration du devis

• 1 mois avant la chirurgie

   - 2° consultation

   - Consultation d'anesthésie et bilan pré-opératoire

• Chirurgie

   - J0: hospitalisation et intervention

   - J1: Retour à domicile

• Période Post-opératoire

   - J 15 - J 21 reprise du travail et contrôle post-opératoire

   - J 21 massage des cicatrices

   - J 28 arrêt du port du soutien-gorge de contention et reprise progressive du port de charge

   - A 2 mois reprise du sport

• Surveillance

   - Entre 4 et 6 mois : 2° visite de controle

   - La poitrine retrouve un aspect plus naturel

   - A 1an : résultat définitif

• Suivi

   - Contrôle annuel

Résultat

Le premier mois, il existe un œdème post-opératoire qui rend les seins fermes et tendus notamment au niveau du décolleté. Par la suite, la poitrine va s’assouplir et prendre un aspect plus naturel en 3 ou 4 mois. Durant cette période, une bonne hydratation cutanée est recommandée.

Pour que les cicatrices soient les plus belles possibles, elles doivent être massées régulièrement dès la troisième semaine.

Comme nous l’avons déjà évoqué, la reconstruction mammaire après cancer du sein comporte plusieurs temps opératoires. Après le temps de la reconstruction du volume du sein viendra la reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire. Puis enfin la symétrisation de l’autre sein (sein contro-latéral).

photo

Définition

0

Définition

reconstruction-sein-mammaire-par-prothese

Définition

reconstruction mammaire par prothèse

Définition

59

Définition

La reconstruction mammaire par prothèse permet aux femmes touchées du cancer du sein, de reconstruire son sein. Le docteur Paradol vous aidera dans votre démarche.