#menu-mobile

Choisissez la chirurgie qui vous correspond

retour

Ondes acoustiques ou ondes de choc

Définition

La peau est constituée de 3 couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme. L’hypoderme renferme des cellules graisseuses appelées adipocytes, sortes de petits sacs remplis de lipides. Les adipocytes sont un lieu d’échange de graisses et d’eau.

C’est dans l’hypoderme que se situent les problèmes entraînant la cellulite. La cellulite revêt trois formes : on distingue la cellulite adipeuse, aqueuse et fibreuse.

La cellulite adipeuse apparaît lorsque ces petits sacs renferment trop de graisse par rapport à leur volume. Les adipocytes grossissent alors et forment de petits coussins donnant un aspect capitonné en surface de la peau. C’est ce que l’on appelle la peau d’orange. Au toucher, la peau est souple et non douloureuse lorsqu’on la pince.

La cellulite aqueuse est souvent associée à des problèmes circulatoires. Le système circulatoire n’est pas assez performant pour que les échanges se fassent par les adipocytes et ceux-ci retiennent trop d’eau. On identifie une cellulite aqueuse par une sensation de jambes lourdes et un gonflement des zones concernées. Cette cellulite n’est pas douloureuse au toucher.

La cellulite fibreuse est associée à un défaut des tissus. Les adipocytes sont regroupés dans des logettes dont les parois sont constituées de fibres de collagène. Lorsque ces fibres sont trop rigides, on observe une mauvaise répartition des adipocytes ce qui provoque des amas graisseux. C’est une cellulite dure au toucher, la peau est douloureuse quand on la pince et peut être violacée à certains endroits. On parle d’une cellulite indurée.

Le traitement de la silhouette par ondes acoustiques (appelées encore ondes de choc) intervient sur ces trois types de cellulite. En effet, les ondes acoustiques diffusées assouplissent les fibres de collagène permettant ainsi de rétablir une meilleure circulation des graisses et irrigation sanguine. En chauffant l’hypoderme, on stimule également la production de collagène améliorant considérablement et durablement la texture de la peau.

photo

Avant le traitement

le traitement

Lors d’une première consultation, le médecin examine le patient afin de cerner les zones à traiter. Il mettra en place un protocole de soin déterminant le nombre de séances conseillées pour obtenir un résultat optimal.

De plus en plus fréquemment, on conseille des traitements combinant le traitement par ondes acoustiques avec d’autres techniques non-invasives du type radiofréquence (permettant une remise en tension des tissus) ou oscillations profondes (drainage profond). En effet, la cellulite est la résultante d’une combinaison de facteurs propre à chaque individu. En mettant en place un protocole personnalisé combinant plusieurs techniques, le médecin adapte le traitement à chaque patient, optimisant ainsi les chances de résultat.

Ce traitement non-invasif ne nécessite aucune hospitalisation ni aucune indisponibilité professionnelle. C’est un traitement sans douleur. Il ne laisse aucune marque sur la peau.

Après le traitement

Résultat

Le résultat est visible très rapidement voire dès la première séance pour certains types de cellulite. Les ondes acoustiques améliorent considérablement la qualité des tissus. Les patients trouvent que leur peau est « plus belle ».   Ce type de traitement n’est pas un traitement pour maigrir. Il est important qu’il soit associé à une reprise en main de son hygiène de vie et alimentaire.

Point clés

Rétro-planning

Définition

Définition

1